2 février 2023

TRIBUNE – POUR UN DEPARTEMENT SOLIDAIRE ET PROSPECTIF

En tant que chef de file de l’action sociale, il est de sa responsabilité d’implémenter des politiques de soutien aux habitant.e.s : élargir l’accès au Fonds de Solidarité pour le Logement, soutenir les services d’aide à domicile. Tel est le rôle d’un Département et telles furent nos demandes en séance publique. Nous regrettons son manque d’ambition et d’anticipation en contexte de crise.

Afin de défendre la qualité du service public et en solidarité avec les communes nous avons proposé un vœu pour préserver l’autonomie fiscale des collectivités locales. La suppression de la CVAE inscrite dans le PLF pour 2023 engendrera une perte de 8 milliards d’euros aux collectivités locales. Il est primordial de nous adresser au gouvernement pour contester cette mesure.
Le refus de la majorité de voter ce vœu illustre un décalage entre les discours proférés et les actes adoptés. Nous attendons du Département qu’il porte une vision du territoire en adéquation avec ses missions de solidarité humaine et territoriale et qu’il défende cette vision auprès des autres acteurs : de la Région, de l’Etat. Comme en atteste le contrat de plan Etat-Région 2021-2027, cette vision n’existe pas.

La décision modificative témoigne d’un Département en très bonne santé financière. Pourtant, celui-ci en profite pour réduire son emprunt de plus de 30 millions d’euros. Au vu de la crise économique et sociale, pourquoi ces millions ne sont pas investis dans les solidarités humaines ?

Laisser un commentaire