2021-09-17

Proposition : Egalités

Prioriser les questions de justice et d’égalité entre les femmes et les hommes.

Aujourd’hui

Les violences physiques et sexuelles faites aux femmes ont principalement lieu dans le cadre familial (conjoint ou ex-conjoint) avec des enfants co-victimes qui se construisent sur des traumatismes et un référentiel de valeurs délétère pour notre société. De par ses responsabilités de protection de l’enfance et des personnes vulnérables, le département est un des premiers acteurs publics pour lutter contre les violences intrafamiliales.

Les violences sociales existent au sein même de l’administration du département : le manque de promotion des femmes sur des postes à responsabilité ainsi que des écarts de salaires entre les femmes et les hommes demeurent. Aujourd’hui, le département se doit d’être vecteur d’exemplarité.

Alors que les femmes représentent 68% des effectifs du Département de l’Isère, elles ne sont plus que 40% sur les postes à haut responsabilité avec des écarts de salaire de 15% en-dessous de celui des hommes.
Dans 91% des cas de viols ou tentatives de viol, les actes ont été perpétrées par une personne connue de la victime et dans 47 % des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint qui est l’auteur des faits,
Au lycée, 20% des filles déclarent avoir reçu des insultes sexistes et 10% déclarent avoir été victime d’un comportement déplacé à caractère sexuel.
22% des femmes sont économiquement pauvres contre 9% des hommes,

Notre proposition, en détail.

Depuis le 21 juin 2007 le conseil départemental a signé la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. Cependant, cette charte n’est pas utilisée aujourd’hui comme un véritable outil de pilotage en interne et vers la population. La création d’une Vice-présidence dédiée et un budget genré permettront de :

  • Financer des associations de soutien aux victimes et des actions d’éducation auprès des publics jeunes (école, collège, MJC…) sur les stéréotypes de genre, l’éducation sexuelle et les violences afin d’accompagner les jeunes dans des actions d’“ambassadeurs anti-sexiste,
  • Assurer la protection immédiate des femmes victimes de violence conjugale par une approche moderne autour de l’éviction du conjoint violent si elles le souhaitent.
  • Permettre le traitement psychologique ou psychiatrique des auteurs d’agressions afin d’empêcher les récidives. Avec un travail collectif sur la masculinité et la construction des identités masculines.
  • Assurer le suivi psychologique des enfants co-victimes afin de prévenir une position future de victime ou d’agresseur.

janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 1

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019
janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 2

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019
janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 3

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019
janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 4

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019
janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 5

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019