2021-09-17

Proposition : Culture

Soutenir et aider à la structuration des acteurs culturels et tiers lieux dans les territoires peu dotés en offre culturelle ; Soutenir la lecture publique, le spectacle vivant et la culture émergente, en encourageant les transversalités : action culturelle et sociale, culture scientifique, culture artistique…

Dans le cadre d’un changement de majorité, il conviendra de maintenir l’effort sur les compétences culturelles des départements:

  • la lecture publique, les enseignements artistiques, les archives départementales 
  • sur les aspects de la politique culturelle départementale qui aujourd’hui fonctionnent bien particulièrement le patrimoine & musées, la diffusion artistique, le schéma des enseignements artistiques

Mais il faudra définir une nouvelle ambition culturelle pour l’Isère, adaptée aux enjeux actuels :

    –  enjeux de justice sociale, en terme d’accès et mais aussi en termes de soutiens aux acteurs : une politique culturelle pour celles et ceux qui en ont le plus besoin

    – enjeux de répartition, de solidarité territoriale, de tissage de liens entre institutions culturelles, éducation populaire et milieux associatifs

   – enjeux des transitions dans le domaine de la culture : pluriactivité choisie et volontaire, jonction entre la culture et d’autres champs sociaux

Les objectifs prioritaires de cette politique viseront à :

1-Encourager les pratiques culturelles et la création artistique dans toute leur diversité

2- Accompagner les acteurs de la culture dans les territoires et dans leurs transitions

3- Prioriser l’effort public vers les personnes et les territoires qui en ont le plus besoin

Notre proposition, en détail.

  • Décloisonner les domaines en encourageant les transversalités et la diversité, par des dispositifs incitatifs: action culturelle et action sociale, culture artistique, culture scientifique, culture et éducation à l’environnement
  • Soutenir et aider à la structuration des « petits » acteurs et tiers lieux dans les territoires: aide à l’installation et au groupement d’employeurs culturels dans les territoires faiblement équipés sur le plan culturel
  • Prendre en compte et encourager les intersections entre culture et autres champs sociaux: soutenir la pluriactivité artistique et culturelle et une autre activité, soutenir le développement de l’économie sociale et solidaire dans le domaine culturel par un accompagnement juridique et financier
  • Développer le réseautage, l’expérimentation et la coopération entre acteurs: soutenir les organisations mettant en réseau les acteurs culturels
  • Lier action culturelle et action sociale: faire des publics de l’action sociale des publics prioritaires de l’action culturelle, identifier un budget et une ambition « Culture et lien social », soutenir les acteurs culturels qui travaillent sur les intersections entre culture et autres champs sociaux
  • Équilibrer démocratisation et démocratie culturelle: associer les populations visées par l’action culturelle à la définition de celle-ci et à son évaluation : comités d’habitants, d’usagers, de collégiens de familles…
  • Soutien à la structuration des acteurs dans les territoires ruraux et montagnards:
  • Favoriser les intersections entre les domaines d’activité, soutenir la mise en réseau des        « petits » acteurs, soutenir l’émergence de tiers lieux, soutenir l’expérimentation