Proposition : Fracture numérique

Agir contre la fracture numérique en rendant le très haut début disponible partout en Isère et accompagner l’usage du numérique.

Le numérique est devenu incontournable dans notre société : pour l’éducation, l’emploi, l’économie, la vie sociale, les démarches administratives… 

L’accès à un numérique de qualité est un droit essentiel pour tous et même si la fracture numérique entre territoires se réduit, elle persiste, notamment dans les zones rurales et périphériques qui restent sous-équipées. 

L’équipement des foyers en difficulté et l’accompagnement de la population éloignée du numérique est une priorité que le département doit soutenir par une politique favorisant un numérique responsable, inclusif, éthique et sécurisé.

Les personnes éloignées du numérique représentent 28 % de la population française des plus de 18 ans, soit de l’ordre de 14 millions de personnes.
L’accélération et l’augmentation de la dématérialisation des services publics, des plateformes d’économie collaborative et d’e-commerce, du télétravail, des réseaux sociaux accentuent d’autant plus les inégalités qui touchent en premier lieu les personnes de plus de 65 ans et les foyers les plus précaires.
En Isère, 25% des habitants n’ont pas accès au Haut Débit et la moitié d’entre eux ont de réelles difficultés d’accès à internet. 16% de la population française ne se connecte jamais à internet

Notre proposition, en détail.

Le conseil départemental devra assurer une cohérence globale de la politique du numérique pour en garantir le caractère responsable, inclusif, éthique et sécurisé. ; A cet effet, un plan pluri-annuel sera élaboré, voté et évalué.

  • Accélérer le développement de la fibre optique et de la 4G dans les zones blanches et grises
  • Créer des bornes d’accès Wifi ou filaires gratuites et accessibles pour tous dans les espaces et bâtiments publics de proximité (mairies, centres sociaux, bibliothèques, places de quartier, …)
  • Associer les citoyens au déploiement du réseau 5G en lien avec les experts de la santé 
  • Proposer des aides pour l’accès à l’internet et équiper les foyers en difficulté avec des équipements adaptés à la diversité des besoins des membres du foyer et provenant de filières de réemploi ou peu énergivores et coûteux,
  • Déployer en partenariat avec les collectivités territoriales et les associations des médiateurs du numérique chargés de rendre accessible à tous les usages du numérique, 
  • Développer les solutions d’accompagnement pour simplifier l’accès aux droits
  • Développer des applications facilitant les démarches administratives et accessibles via tout type d’équipement (PC, smartphone…) ne nécessitant pas d’impression personnelle
  • Assurer des alternatives aux démarches en ligne (accueil physique, appel téléphonique), ne pas présupposer dans l’organisation des démarches que chacun possède (ou veut posséder) un smartphone et/ou un ordinateur,
  • Prévenir les risques des réseaux sociaux et des més-usages du numérique en sensibilisant aussi bien adultes, parents, éducateurs et jeunes
  • Soutenir le développement de logiciels libres pour sortir de la dépendance aux GAFAM dans l’utilisation des solutions bureautiques, d’outils de communication et de visioconférence, de réseaux sociaux et d’outils de recherche. 
janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 1

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019
janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 2

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019
janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 3

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019
janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 4

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019
janvier 1, 2019

Titre du fil d’actualité 5

Ceci est la description du fil d’actualité, vous pouvez me changer à tout moment en cliquant ici

janvier 1, 2019