04/24/2024

Accompagner les jeunes sportifs de haut niveau en devenir

Éléonore Kazazian-Balestas, à l’occasion d’une délibération sur la politique sportive du Département, a proposé que la collectivité s’engage dans l’accompagnement des jeunes souhaitant s’orienter dans une pratique sportive de haut niveau.

Tout en saluant les dispositifs actuels, le groupe UGES souhaite que le Département puisse porter des objectifs nouveaux notamment sur le volet des jeunes sportifs. La collectivité est engagée auprès des sportifs accomplis, même si l’on pourrait l’être encore plus financièrement, pour des pratiques sportives qui hors jeux olympiques ne sont que trop peu mises en valeur à la télé ou dans les différents médias.

Comment être jeune et sportif en Isère ? Comment le Département accompagne—t-il pour atteindre ses rêves ? Pour la génération Paris 2024 c’est sûr, c’est trop tard, mais en tant que collectivité labellisée Terre de Jeux, il est de notre responsabilité de pouvoir donner à nos jeunes iséroises et isérois la chance de faire partie des générations Los Angeles 2028, ou même celle des Alpes 2030. Nous espérons d’ailleurs l’organisation d’épreuves en Isère et à Grenoble, ville dans laquelle cette délibération aurait pu prévoir la valorisation et la préservation du patrimoine olympique des Jeux de 1968.

Nous pourrions rejoindre des initiatives équivalentes existantes pour l’accompagnement des jeunes sportifs, ou créer nous-mêmes un nouveau véritable dispositif en lançant la « Team sport Isère en devenir ». Cet accompagnement pourrait commencer au collège, compétence départementale, et se poursuivre jusqu’aux études supérieures. Avec des jeunes collégiens étoiles montantes de leur discipline, afin qu’ils soient soutenus :

  • dans l’acquisition d’équipements nécessaires à leurs pratiques,
  • avec la possibilité d’une aide aux devoirs personnalisée,
  • avec un accompagnement particulier sur leur santé,
  • la possibilité de rencontre et partage de leurs difficultés communes malgré des pratiques sportives différentes,
  • et surtout une aide pour avancer d’un même pas dans leur parcours scolaire, et dans leur parcours sportif vers le haut niveau.

Ces jeunes sportifs en devenir pourraient aussi être en lien avec leurs ainés de la « Team Sport Isère » et des « Ambassadeurs sportifs », qu’ils rejoindraient par la suite.

Le groupe UGES a donc souhaité attirer l’attention de la majorité départementale sur ce qui pourrait être amélioré dans la politique sportive actuelle, pour que l’émancipation par le sport soit réelle dès le plus jeune âge. Grâce à l’engagement du Département, éviter que nos sportifs de haut niveau en devenir doivent choisir trop tôt entre carrière sportive et professionnelle, car leur retraite sportive se prépare finalement dès leurs années collège !

Laisser un commentaire